Découvrir les coteaux historiques de la bataille de Normandie

Normandie

La Normandie est un territoire d’exception. Réputée pour sa gastronomie, il possède aussi un patrimoine historique intéressant. Il détient également une grande richesse naturelle. Justement, les coteaux historiques de la bataille de Normandie sont incontournables.

Un site historique avec une grande richesse naturelle

La Normandie possède de nombreux sites parfaits pour les randonnées. Les coteaux historiques de la bataille font partie des sites les plus intéressants. Cette barrière naturelle met fin à la plaine de Trun. Cet aspect a joué un aspect important lors de la fameuse bataille en août 1944. De nombreux patrimoines historiques sont présents alors sur place. Le terrain est bien aménagé avec des bornes numérotées. Le circuit possède des paysages très variées. Les prairies sont remplies de fleurs. La diversité de la faune et de la flore est très visible. Il existe plusieurs espèces de gentiane et de campanule. Vous pouvez même admirer des orchidées très rares. Elles se développent surtout dans le sous-bois. Lors du printemps, 3 espèces sont présentes. Il s’agit de l’Orchis pourpre, le Céphalantère de Damas et le Néottie nid d’oiseau. Sur les zones avec un sol calcaire et bien exposées au soleil, d’autres végétations dominent. Il faut citer le Thym Serpolet, le Genêt ailé ou encore l’Epipactis Sarguine. Le long du chemin, les arbres avec des formes curieuses sont aussi présents. En outre, les pommiers sont nombreux. Ils abritent beaucoup d’oiseaux.

Une visite tournée sur le patrimoine historique

Il faut savoir que l’itinéraire sur les coteaux historiques s’étend sur un itinéraire de 6km. En général, 2 heures suffisent pour découvrir ce lieu historique. Les départs sont habituellement entre 14h et 15h. Il ne faut pas oublier d’apporter de quoi se ravitailler avant de partir. Il faut noter que le site est ouvert à tout public. Les sportifs comme les débutants peuvent se lancer. De plus, l’entrée est libre. Vous pouvez commencer la visite en faisant un tour à l’espace muséographique du Mémorial de Montormel. Il existe différents parcours accessibles aux visiteurs. Au Nord du Mémorial, les randonneurs peuvent admirer la poche de « Falais-Chambois ». Il s’agit de l’endroit où se sont déroulés les derniers combats. Un peu plus loin se dresse la stèle des Polonais. Elle comprend le récit commémoratif de la bataille. Et il ne faut pas rater le Manoir de Boisjos. Il servait de poste de commandement des troupes polonaises sur la colline.

Profiter d’un paysage extraordinaire

Habituellement, la randonnée démarre toujours à partir du Mont-Ormel. Au Sud du mémorial, les visiteurs ont accès à de beaux paysages. Ils peuvent emprunter des chemins de terre et des sentiers escarpés. Un passage dans cette zone permet d’admirer les particularités géographiques du site. Vous pouvez admirer les paysages ornais et les hameaux autour de la « Panthelière ». Entre autres, sur la Vallée de la Dives, le panorama est magnifique. Vous pouvez observer la rivière La Dives. Elle traverse la vallée d’est en ouest. Au Nord, des prés cernés de haies cloisonnent le paysage. Entre autres, il y a aussi les collines du Pays d’Auge. Il s’agit de successions sédimentaires inclinées. Il y a une alternance de couches tendres et résistantes. Elles forment un relief en cuestas.

Laisser un commentaire