Voyager sans se ruiner, c’est possible

Voyager sans se ruiner

Il n’y a rien de mieux que le voyage pour échapper à la réalité. De plus, il est possible de se déplacer à l’étranger sans casser la tirelire. Quelques astuces faciles à mettre en œuvre ont déjà fait leurs preuves. Découvrez-en davantage sur les moyens simples pour partir vers d’autres horizons à moindre coût.

Bien choisir la date de départ et la destination

Quelques destinations permettent de réduire drastiquement le budget. En optant pour certains pays d’Asie ou d’Amérique latine, le voyageur économise sur l’hébergement et les dépenses une fois sur place. L’Inde, le Laos, les Philippines ou bien le Nicaragua figurent parmi les plus accessibles. Il faudra surtout se renseigner sur le taux de conversion. Dans certaines contrées, une centaine d’euros s’échange contre une liasse entière. Ce qui suffit amplement pour tenir une semaine.

Dans tous les cas, l’idée serait d’outrepasser le circuit touristique habituel. Il va falloir oublier les hôtels 5 étoiles et les restaurants de prestige pour vivre comme des locaux. La date compte énormément. Le mieux serait de programmer l’aventure en hors saison. Planifier le voyage à Pâques ou Toussaint pourrait réduire les frais. S’il faut partir l’été, autant éviter la période entre mi-juillets et la moitié du mois d’août.

Partir « voir le monde » avec sa propre voiture

La voiture n’est peut-être pas pratique pour faire le tour du monde. Par contre, le véhicule familial convient parfaitement pour voyager aux quatre coins de la France. Il est encore très bien si le périple reste dans les frontières de l’Union européenne. Le monospace pourrait contenir suffisamment de vivres pour le roadtrip. Le plein d’essence pourrait être amorti grâce au covoiturage. Également économique, le train demeure un excellent moyen de se déplacer confortablement et à bas coût.

Les compagnies low-cost suggèrent des sièges pratiquement bradés à certaines périodes de l’année. Il va falloir limiter les bagages. Le moindre kilo supplémentaire fait augmenter le tarif. S’il faut prendre l’avion, le jour et l’heure de l’embarquement sont à considérer. Partir en milieu de semaine vers minuit revient nettement moins cher qu’un vol du samedi matin. Tout le monde veut voyager le week-end.

D’autres astuces pour moins dépenser pendant le déplacement

L’hébergement est un poste de dépense important. À l’heure du Web 2.0, les voyageurs peuvent contacter des familles prêtes à les accueillir à l’autre bout de la planète. Le système s’appelle couchsurfing, échanges de maisons, l’essentiel serait de dormir chez l’habitant. Cela a divers avantages. Il réduit le coût du logement. C’est également un moyen de vivre l’ambiance dans le pays de destination. La question de l’assurance est à prendre au sérieux.

Il faudra souscrire à une couverture avec possibilité de rapatriement en cas de pépin. Les cartes bancaires haut de gamme incluent une assistance si un problème survient pendant le séjour à l’étranger. Les néobanques idéales pour les voyageurs suggèrent également des garanties intéressantes. Pour rappel, ce sont des établissements financiers dont les services sont essentiellement mobiles. Quoi qu’il en soit, il est interdit de se déplacer avec trop d’argent liquide sur soi.

Laisser un commentaire